CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Sur la toile

Vidéos obscènes d’élèves : le ministère de l’Education exige des sanctions sévères !

Vidéos obscènes d’élèves : le ministère de l’Education exige des sanctions sévères !
L’une des deux vidéos devenues virales de ces jeunes filles de différents lycées de la capitale gabonaise © 2021 D.R./Info241

Le gouvernement gabonais a vivement réagit dimanche soir à l’apparition sur la toile de vidéos montrant des jeunes filles vêtues de leurs tenues scolaires, montrant leur torse ou s’adonnant à des danses jugées obscènes. Ce qui paraissait être un jeu ou un délire de jeunesse entre filles, pourrait désormais leur valoir une exclusion temporaire ou définitive de leur établissement. C’est tout cas, ce que demande le ministère de l’Education nationale aux chefs d’établissements concernés.

Moov Africa

Les autorités gabonaises n’ont pas du tout apprécié la série de vidéos devenues virales d’une dizaine d’élèves de la capitale exhibant des danses très sexuelles. Dans certaine d’entre elles, on voit clairement des élèves du lycée privé Djoué Dabany et du Lycée technique Omar Bongo se trémousser parfois en se dévêtant. Des vidéos qui ont soulevé la réprobation de l’opinion et du ministère de l’Education nationale qui a vertement réagit dans un communiqué.

Une capture d’écran de l’une des vidéos

« Depuis quelques jours, des vidéos réalisées par des élèves et présentant des scènes obscènes sont diffusées sur les réseaux sociaux », constate le communiqué parvenu ce dimanche à la rédaction d’Info241. « Ces initiatives heurtent frontalement la morale de nos traditions, us et coutumes héritées de notre patrimoine culturel », dénonce encore le ministère de l’Education nationale avant de demander de sanctions sévères contre les élèves concernées.

« Aussi, le Ministère invite-il les chefs d’établissement dont les élèves sont concernés par ces vidéos à appliquer sans délais les mesures disciplinaires qui s’imposent », ont tranché les autorités gouvernementales. « Dès ce lundi 25 janvier 2021, des dispositions doivent être prises pour la convocation des conseils de discipline devant statuer sur les sanctions pouvant aller jusqu’à l’exclusion temporaire ou définitive », conclu le communiqué officiel.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article