CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 872
Nombre de décès depuis mars 2020 176 +2

Situation vaccinale

Première dose 100 884
Seconde dose 76 508

% de la population

4,86%
3,68%

Situation globale

1 607 +517 76 508 28 120 +872
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Faits divers

Un jeune cambrioleur arrêté à 5h alors qu’il tentait de détrousser un riverain à Port-Gentil

 Un jeune cambrioleur arrêté à 5h alors qu’il tentait de détrousser un riverain à Port-Gentil
Un jeune cambrioleur arrêté à 5h alors qu’il tentait de détrousser un riverain à Port-Gentil © 2021 D.R./Info241

Encore une tentative de cambriolage qui aura mal tourné. Glenn, ressortissant gabonais la vingtaine révolue, a été appréhendé hier à Port-Gentil (Ogooué-Maritime) par des riverains alors qu’il tentait de subtiliser un ordinateur et un téléphone portable à sa victime aux premières heures de la journée. Le tout en ayant veillé à agir en l’absence de la victime, sortie prendre de l’eau à une fontaine publique hors de son domicile. Un acte témoin de la grande précarité dans laquelle sont plongés de nombreux jeunes, faute de n’avoir ni travail ni accompagnement de l’Etat pour y parvenir.

Moov Africa

Les faits se sont déroulés ce jeudi 22 juillet aux alentours de 5h30 du matin, au quartier Iguiri, dans le 4e arrondissement de la commune de Port-Gentil. Pendant que Guy-Laurent sortait de chez lui pour s’approvisionner en eau afin de prendre une douche, Glenn, profitant de ce laps de temps qui lui était imparti, va réussir à se faufiler dans son domicile. Il réussira à subtiliser un téléphone portable et un ordinateur de marque Lenovo.

"A l’aide, voleur !"

Mais ce sera sans compter sur un invité surprise. Non loin de là, sur sa chaise, le beau-père de la victime va apercevoir une ombre dans la maison. Croyant que c’est son gendre, il ne va pas se douter qu’un cambriolage était en train de se produire au domicile de celui-ci. De retour de la pompe publique, le beau-fils va se rendre compte que la lumière du salon de son appartement était curieusement éteinte. Une situation qui va tout de suite l’interpeller, puisqu’en partant celle-ci était allumée.

Les outils de cet Arsène Lupin du dimanche

Chanceux, il tombera nez à nez face au cambrioleur. Une rixe va éclater entre les deux hommes. Cherchant à fuir, le voleur va réussir à infliger quelques coups de coude à sa victime. Seul, Guy Laurent va tout de même réussir à l’emmener à l’extérieur et crier « A l’aide, voleur ! ». C’est alors que son beau-père va se rendre finalement compte que l’ombre qu’il avait vu chez son beau-fils n’était autre que celle d’un intrus.

Pris en étau

Alertée par les cris assourdissants de son gendre et de son mari, la belle-mère avec son petit-fils au dos, va saisir de toutes ses forces l’indélicat pour l’empêcher de s’enfuir. Pour l’intimider, Glenn va donner plusieurs coups de coude à cette dernière au niveau du cou. En vain ! C’est après cinq minutes de combat acharné, que finalement le bandit de grand chemin sera maîtrisé par tout le voisinage venu en rescousse à la famille en détresse.

La jeune cambrioleur ligoté par les riverains

Sur lui, il avait une sacoche comprenant une paire de ciseau, un tournevis et d’autres armes blanches lui servant à opérer. Menotté par les agents des corps habillés vivant sur les lieux, le présumé coupable va affirmer pour se dédouaner : « Je suis orphelin de père et de mère. Si je l’ai fait c’est parce que ma petite amie est enceinte de 6 mois et je n’ai pas d’activités. Je n’ai pas d’argent ». Il sera tout de même conduit directement auprès de l’antenne provinciale de la police judiciaire pour y être entendu.

Il faut dire que plusieurs domiciles dans ce quartier ont été visités par des voyous ces dernières semaines. Plusieurs plaintes ont également été déposées à la PJ pour des cas similaires de vol. Dans cette zone, les victimes se comptent par vingtaine. « Quand j’ai vu la photo du voleur je l’ai aussitôt reconnu. Il est à la décharge de Port-Gentil. Il fait partie de la bande des voleurs postés en face de celle-ci. D’autres dorment la journée pour patrouiller la nuit, le reste c’est la nuit qu’ils dorment. Ainsi de suite. Ils vont en bande organisée de la décharge jusqu’au quartier Matanda et même jusqu’au stade. J’ai moi-même été victime. Ils m’ont chapardé mon groupe électrogène de 55 KVA que m’avait donné un blanc. Je prie juste que quelqu’un leur donne du poison et que tous meurent. C’est n’est que trop », se désole un riverain.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article