Médias

Réclamant leurs salaires impayés, les agents d’Africa n°1 en sit-in devant le Trésor public

Réclamant leurs salaires impayés, les agents d’Africa n°1 en sit-in devant le Trésor public
Réclamant leurs salaires impayés, les agents d’Africa n°1 en sit-in devant le Trésor public © 2021 D.R./Info241

Excédés par de nombreuses promesses non tenues par les autorités gabonaises, les employés de la radio panafricaine Africa n°1 ont, à l’initiative de leur syndicat le Syca, observé un sit-in jeudi matin devant la direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor à Libreville. Les agents en colère réclament plusieurs mois de salaires impayés. Les derniers paiements de salaire remontent au mois d’avril car payés tous les 4 mois.

Moov Africa

« Payez-nous intégralement nos arriérés de salaire 2021. Nous sommes tous Gabonais égaux devant la loi et avons les mêmes droits, trop c’est trop », pouvait-on lire sur la banderole principale portée par les agents malmenés de la célèbre radio panafricaine. Ce sont des pères et mères de famille fatigués de plus pouvoir assurer correctement leurs obligations financières et familiales qui ont crié pacifiquement leur ras-le-bol devant la direction générale de la comptabilité publique et du trésor ce jeudi à Libreville.

Le compte rendu du sit-in de jeudi

« Beaucoup d’entre nous, sommes malades. D’autres ont du mal à se soigner, nos enfants ne sont plus scolarisés faute de moyens », s’est désolé un agent soulignant que certains ont été expulsés de leurs maisons pour défaut de paiement. Les derniers salaires avaient été versés de sources concordantes au mois d’août dernier. Depuis, toutes les promesses sont restées sans suite a précisé un syndicaliste.

Les employés de la radio africaine, « Tam-tam » de l’Afrique pendant une vingtaine d’années, ont promis aller se faire entendre à la primature dans les prochains jours. Un membre du Syndicat des communicateurs d’Africa numéro 1 (Syca), a dit espérer sur la réactivité et la diligence de la Première ministre gabonaise, Rose Christiane Ossouka Raponda, grâce à qui les précédents salaires avaient été payés.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article