Clicky


L'info en bref...

RDC : l’armée affirme avoir neutralisé 40 rebelles d’un groupe armé burundais

RDC : l’armée affirme avoir neutralisé 40 rebelles d’un groupe armé burundais
RDC : l’armée affirme avoir neutralisé 40 rebelles d’un groupe armé burundais © 2022 D.R./Info241

Moov Africa

Les armées congolaises et burundaises ont annoncé avoir tué 40 membres d’un groupe armé burundais dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) lors d’offensives conjointes dans les hauteurs de la province du Sud-Kivu. Les combats ont eu lieu vendredi dans cette province frontalière avec le Rwanda et le Burundi.

« La Taskforce FARDC (forces ARMÉES de la RDC - Forces nationales de défense Burundi) a mené une opération offensive à haute intensité contre le groupe armé étranger FNL (Front national de libération du Burundi) dirigé par le général burundais autoproclamé Aloys Nzabampema. La Taskforce a attaqué farouchement l’ennemi et l’a délogé de toutes les 4 collines surplombant la localité de Nabombi qui était jadis le poste de commandement et la base logistique de Monsieur Aloys Nzabampema », a déclaré lors d’un point de presse, dimanche à Bukavu, le lieutenant Marc Elongo, porte-parole des opérations.

« L’ennemi en cavale s’est réfugié dans la forêt d’Itombwe en territoire de Mwenga. Au moins 40 assaillants ont été neutralisés », a-t-il ajouté. Dimanche, les troupes menaient des opérations « de profondeur afin de mettre ce groupe armé hors d’état de nuire », a-t-il poursuivi. Les troupes burundaises avaient été déployées le 15 août dernier dans le Sud-Kivu en prévision du déploiement d’une force des pays est-africains avec pour mission de combattre la centaine de groupes actifs dans l’est congolais.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève