Clicky


Congrès oridnaire

Présidentielle 2023 : Les militants du parti d’Ali Bongo en congrès provinciaux ce week-end

Présidentielle 2023 : Les militants du parti d’Ali Bongo en congrès provinciaux ce week-end
Présidentielle 2023 : Les militants du parti d’Ali Bongo en congrès provinciaux ce week-end © 2022 D.R./Info241

En prélude à leur congrès ordinaire qui aura les 23 et 24 décembre prochains à Libreville, les militants du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968) ont rendez-vous ce week-end avec les congrès provinciaux. Ceux-ci auront lieu en simultané sur l’ensemble des 9 capitales provinciales du pays. Un 12e congrès ordinaire très attendu, organisé 5 ans après le dernier du genre qui s’est tenu du 8 au 10 décembre 2017.

Moov Africa

Les 3 et 4 décembre, le PDG organise ses congrès provinciaux en vue de préparer le congrès national baptisé « Congrès de la renaissance, pour un PDG uni et solidaire ». Les militants du parti présidentiel créé par le père d’Ali Bongo mort au pouvoir, devraient discuter entre autres de la gouvernance politique, économique, sociale et environnementale du pays, de la dynamique et la performance du parti ainsi que des relations avec les autres organisations politiques.

Après deux scrutins présidentiels controversés en 2009 et 2016, Ali Bongo entend cette fois être élu plus sereinement en 2023. "En 2023, Ali Bongo doit pouvoir remporter l’élection présidentielle. C’est en étant unis que nous pouvons le faire", a plaidé le secrétaire général de cette formation politique Steeve Nzegho Dieko, cité par l’AGP. Un parti miné par des "conflits de leadership et d’égos où certains ne s’entendent pas ou tirent la couverture de leur côté, démobilisant parfois les militants", selon ses propres aveux.

Le futur congrès devrait ainsi permettre ainsi de ramener de l’ordre dans l’écurie en vue d’une mobilisation franche des militants pour la réélection de leur patron Ali Bongo. "Une élection ne se prépare pas dans la division. Notre objectif premier est 2023. Nous devons nous ranger en ordre de bataille, pour voter le candidat naturel du parti", a renchéri Nzegho Dieko propulsé dernièrement à la tête du parti après avoir été nommé sénateur par décret par le même Ali Bongo.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article