Clicky


Philanthropie présidentielle

Plus de 35% de la population gabonaise est pauvre ou « économiquement faible »

Plus de 35% de la population gabonaise est pauvre ou « économiquement faible »
Plus de 35% de la population gabonaise est pauvre ou « économiquement faible » © 2020 D.R./Info241

Au Gabon, plus de 35% de la population est pauvre sinon « économiquement faibles ». C’est la statistique affolante qui recouvre le don effectué par Ali Bongo aux Gabonais économiquement faibles (GEF) de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS). Son directeur général, Séverin Anguilé, a annoncé dans les colonnes du quotidien pro-gouvernemental l’Union que ce sont 761 814 citoyens (dont 287 308 enfants) qui auront accès à la générosité présidentielle d’Ali Bongo pour le paiement de leurs soins durant un semestre, soit 35,95% de la population gabonaise estimée à 2,119 millions par la Banque mondiale.

Moov Africa

Lire aussi >>> Richissime, Ali Bongo promet 2,1 milliards aux gabonais économiquement faibles !

Alors que l’on ne connait moins bien l’origine des 2,1 milliards tirés des comptes bancaires privés d’Ali Bongo pour la santé des plus pauvres du pays, ce montant serait bien déjà dans les comptes de la CNAMGS. C’est en tout cas ce qu’a soutenu Séverin Anguilé ce lundi. Ce Fonds personnel, Ali Bongo l’avait annoncé pour régler durant 6 mois à venir uniquement, les 20% du ticket modérateur c’est-à-dire le montant restant à la charge des patients GEF pour leurs frais de santé.

Une vue des matitis, des logements de fortune où vivent les plus pauvres du pays

Si l’on s’en tient à la définition officielle, un GEF est par définition, au terme des dispositions de l’article 11 nouveau de l’ordonnance n°0022/PR/2007 du 21 août 2007, une personne de nationalité gabonaise ayant au moins 16 ans et dont le revenu est inférieur au SMIG (80 000 FCFA). Soit plus exactement 473 099 assurés principaux, 1 407 assurés conjoints et 287 308 ayants droit enfants. Quand on sait que cette comptabilisation n’est pour l’heure pas exhaustive, il est plus que certain que près de la moitié de la population soit dans une pauvreté galopante sinon plus.

C’est donc pour aider les Gabonais ayant moins de 80.000 FCFA par mois pour vivre, qu’Ali Bongo qui préside aux destinées du pays depuis 11 ans, a décidé d’avoir la main généreuse en ces temps de crise sanitaire où seuls les patients Covid-19 sont priorisés dans les établissements sanitaires publics. Un beau geste qui ne saurait masquer la réalité, celle d’un pays où les pauvres sont sans cesse plus nombreux et les riches, tapis dans l’espace politique, sont eux immensément riches. Des richissimes donateurs qui viennent selon les saisons, au secours d’un Etat où le mot solidarité n’est finalement qu’un slogan politique.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article