CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Interview

Petit Mayombo : « Je n’arrêterai jamais de faire rire les gens, c’est ma destinée ! »

Petit Mayombo : « Je n’arrêterai jamais de faire rire les gens, c’est ma destinée ! »
Petit Mayombo : « Je n’arrêterai jamais de faire rire les gens, c’est ma destinée ! » © 2020 D.R./Info241

Quelques jours seulement après avoir dévoilé la vidéo de son single « Les retombées », l’humoriste gabonais, Petit Mayombo, s’est confié à la rédaction d’Info241. Le Mimi des mimis revient sur la réussite de sa récence tournée en France en février dernier et sur le succès annoncée de sa carrière musicale. Face à ses détracteurs, l’artiste persiste et signe, il continuera à faire ce qu’il sait faire de mieux : faire rire le plus grand nombre !

Moov Africa

Info241 : Petit Mayombo, parles-nous un peu de cette star que tu es devenue aujourd’hui ?

Petit Mayombo : Bonjour et merci encore de me donner une fois de plus l’occasion de m’exprimer en ce jour. Alors pour la petite histoire qui s’est déroulée dans mon Lebamba natale, une ville que j’aime très bien il faut le préciser, c’est une manière pour moi de rendre un hommage à un grand ami avec qui j’ai collaboré au sein d’une entreprise de transport. Un ami autour d’un repas avait décidé de me filmer, je ne voulais pas que cette vidéo soit publiée dans les réseaux sociaux. Je n’avais pas l’idée qu’elle allait faire de moi l’artiste que je suis aujourd’hui.

La vidéo du single « Les retombées »

Les gens se déplaçaient, venir me voir à domicile grâce à cette vidéo, je garde encore ce bon souvenir. « Le petit Mayombo », ce nom est pour rendre un hommage à ce grand ami.

Tu te lances aussi dans la musique après avoir fait le tour des médias de France qu’est-ce qui provoque ce déclic ?

Petit Mayombo : Pour moi, faire le tour des médias, c’est une manière de solidifier sa carrière artistique. J’ai rencontré plusieurs difficultés après ma tournée médiatique. Il s’est passé autre chose avec mon ancienne équipe. J’ai encore du mal à en parler aujourd’hui, mais j’ai pu surmonter tout ça. J’ai pu tirer profit de cette tournée médiatique en France et c’est le plus important.

Aujourd’hui, je suis dans la musique et j’ai cette hargne de réussir dans la musique. J’ai fait l’Olympia avec l’humour. Avec la musique, je compte encore aller plus loin. Avec la pandémie actuelle, les choses ont été encore plus difficiles, pour mon équipe et moi. Cette chanson « les retombées » est une manière d’exprimer tout ce que j’ai traversé après mon retour au Gabon. La chanson « les retombées » cartonne. En une semaine, nous avons fait 90 000 vues. Mon équipe et moi allons réussir, je crois beaucoup en moi. J’ai hâte de réussir.

Dès la sortie de ton single « les retombée », tu as reçu beaucoup de critiques. Des critiques violentes surtout. Que réponds-tu à ceux-là qui disent que ce titre n’est pas intéressant, ceux-là qui se moquent ?

Petit Mayombo : (Rires) Je ne pourrai jamais satisfaire tout le monde, il faut le préciser. Cette chanson je l’ai faite avec mon cœur ! Tant pis pour les jaloux. Prenons les 5 doigts d’une main pour illustrer mes propos. J’ai fait 90 000 vues en une semaine sur YouTube. Je suis cette force, cette pépite d’or, cette étoile-là parmi tant d’autres. Malheureusement je suis soutenu à l’étranger au détriment de mes propres frères. Face à cette situation, je n’ai pas de mots.

Je ne suis pas GAROU je ne suis Justin… C’est dommage. C’est aberrant de pas voir mes propres frères me soutenir surtout après mon retour de France. Est-ce une jalousie gratuite ou le fruit d’une haine qui n’a pas de nom ? Je n’ai pas de mots, je préfère travailler. Avec la ferme conviction de satisfaire au mieux et amuser mes fans. Je suis le mimi des mimis. Je resterai cette pépite d’or, l’unique et l’authentique.

A présent, comptes-tu faire de l’humour et la musique ? As-tu d’autres objectifs à atteindre dans la musique ?

Petit Mayombo : J’ai beaucoup de projets. Mon premier objectif, est de récupérer mes pages sur les réseaux sociaux qui ont été piratées. Ensuite, je sortirai le remix de ma chanson qui devait sortir en principe le 17 août dernier. J’ai dû le laisser au chaud à cause de l’absence de mes pages et en attendant le déconfinement. L’humour fera toujours partie de moi et je n’arrêterai jamais de faire rire les gens, c’est ma destinée.

Et si tu nous parlais un peu de ton ancienne équipe managériale. Où en es-tu avec ta nouvelle équipe par rapport à tes projets ?

Petit Mayombo : Avec mon ancienne équipe au Gabon, nous nous sommes entendus sur certains points. Nous allons de l’avant. Avec ma nouvelle équipe, nous travaillons en famille et le but est de me former sur le côté administratif afin que je sois indépendant.

Merci à vous de me soutenir et bonne fin de semaine à vous !

Propos recueillis par BBO

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article