Femmes Actives
Coupure géante

Nouvelle panne géante d’électricité dans le Grand Libreville : la SEEG accuse l’orage !

Nouvelle panne géante d’électricité dans le Grand Libreville : la SEEG accuse l’orage !
Nouvelle panne géante d’électricité dans le Grand Libreville : la SEEG accuse l’orage ! © 2021 D.R./Info241

Les habitants du Grand Libreville (Owendo, Ntoum, Libreville, Akanda, Cap Estérias) ont une nouvelle fois dû passer une bonne partie de l’après-midi et de la soirée de samedi dans l’obscurité la plus totale. Un mois tout juste après une autre panne géante d’électricité causée par des mammifères, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) s’est cette fois défaussée sur les orages qui se sont abattus hier, peu après 17h, sur plusieurs deux de ses sites censés pourtant être à l’abri des intempéries. Une panne qui a duré près de 8 heures, selon l’entreprise publique.

Moov Africa

Lire aussi >>> La panne géante d’électricité de Libreville causée par un transformateur en fin de vie !

La SEEG continue d’exaspérer ses clients et ce, toujours malgré elle. Cette fois-ci, la capitale gabonaise et ses environs ont été privés d’électricité pendant près de 8 heures d’horloge selon les localités concernées. Une nouvelle panne géante d’électricité qui intervient après celle intervenue le 24 octobre dernier, qui avait soumis à rude épreuve les équipes techniques d’intervention de l’entreprise d’énergie durant plus de 10h.

Dans un communiqué parvenu ce dimanche à la rédaction d’Info241, la SEEG indique les raisons du nouvel incident : « Un violent orage observé hier soir sur le site de Kinguélé-Tchimbélé dans les Monts de Cristal, a eu pour conséquence la perte des lignes de transport électrique 90 kV sur le tronçon Kinguélé-Ntoum à 17h 20mn et 225 kV Tchimbélé-Kinguélé à 18h 08mn, provoquant la coupure générale du Grand Libreville ».

Avant de reconnaitre que « Les défauts liés à cet épisode orageux sur les deux lignes ont rendu difficile la reprise de l’alimentation électrique qui s’est faite à partir des usines d’Owendo, alors que la consigne générale d’exploitation du RIC (Réseau interconnecté d’électricité, ndlr) de Libreville recommande une reprise de service à partir des usines de Kinguélé-Tchimbélé indisponibles ».

Toujours selon la société d’Etat, les villes du Grand Libreville n’ont pas été toutes logées à la même enseigne pour la reprise de l’alimentation en électricité. « La commune d’Owendo a été totalement reprise par la centrale thermique SEEG d’Owendo dès 21h 23mn, tandis que l’ensemble des clients du réseau a été réalimenté à 00h 50mn », souligne l’entreprise qui n’a pas manqué d’exprimer « ses regrets à la clientèle ».

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article