Solidarité nationale

Naufrage de l’Esther Miracle : l’Etat gabonais va débloquer 372 millions pour les rescapés

Naufrage de l’Esther Miracle : l’Etat gabonais va débloquer 372 millions pour les rescapés
Une vue de la réunion gouvernementale de ce samedi à Libreville © 2023 D.R./Info241

C’est ce qui ressort d’une réunion tenue ce samedi à Libreville entre le Premier ministre gabonais et les familles de disparus et les 124 rescapés du navire Esther Miracle. L’Etat va accompagner les familles des personnes décédées avec une aide pour l’organisation des obsèques et d’autres modalités qui seront détaillées ultérieurement. Pour ce qui est des rescapés, une aide financière de 372 millions soit 3 millions par rescapé va être décaissée dès ce lundi en guise de solidarité nationale.

Moov Africa

Alain-Claude Bilie-By-Nzé a enfin détaillé samedi l’accompagnement qu’allait déployer l’Etat gabonais aux victimes. Il a écarté l’hypothèse d’obsèques nationales pour la trentaine de disparus que compte cette catastrophe maritime, la première du genre dans notre pays. Avant d’indiquer l’accompagnement financier dont devrait bénéficier les 124 rescapés du navire low-cost qui a échoué en mer le 9 mars dernier au large de Libreville.

Une vue des familles de victimes et de rescapés présents hier à cette réunion d’information

« Le président de la République avait donné instruction au gouvernement d’accompagner les rescapés et familles des disparus », a rappelé samedi le Premier ministre. « S’agissant des familles, il y a deux situations. Il y a les familles dont nous avons retrouvé un corps, l’Etat les accompagne dans l’organisation des obsèques. Les familles qui n’ont pas encore retrouvé le corps, nous continuons les recherches », a indiqué Alain-Claude Bilie-By-Nzé.

En clair, ce sont pas moins de 372 millions qui seront décaissés dès ce lundi 27 mars par l’Etat aux rescapés du navire Esther Miracle. Une manne financière voulue par Ali Bongo aux victimes qui sera bien disponible au Trésor public et pris dans le budget de l’Etat. Cette élan de solidarité nationale n’est pas une indemnisation versée par l’Etat au victime, a rappelé le Premier ministre. Celle-ci interviendrait après enquête. Rappelons que l’Esther Miracle avait à son bord 161 passagers dont 30 corps ont été déjà retrouvés.

@info241.com
Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article