CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 872
Nombre de décès depuis mars 2020 176 +2

Situation vaccinale

Première dose 100 884
Seconde dose 76 508

% de la population

4,86%
3,68%

Situation globale

1 607 +517 76 508 28 120 +872
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Portrait

Moïse Brou Apanga, icône de la charnière centrale des Panthères du Gabon

Moïse Brou Apanga, icône de la charnière centrale des Panthères du Gabon
Moïse Brou Apanga, icône de la charnière centrale des Panthères du Gabon © 2021 D.R./Info241

Comme dans beaucoup de disciplines sportives, plusieurs de leurs acteurs ont marqué à jamais les formations dans lesquelles ils évoluaient. Que ce soit en équipe nationale ou dans les clubs pour les lesquels ils étaient sociétaires, ces hommes et ses femmes ont laissé des marques indélébiles dans l’esprit du plus grand nombre. Dans le sport dit « roi » en l’occurrence le football, des illustres passionnés du ballon rond ont servi avec fierté et respect le maillot qu’il défendait avec acharnement et dévotion.

Moov Africa

Qu’ils aient été naturalisés ou qu’ils furent originaires des sélections nationales dans lesquelles ils s’étaient engagés, leur rigueur et leur amour pour le football mais aussi pour la patrie n’étaient point remis en cause. Mort dans la pratique de leur passion, ces « étoiles » du football nous sont restées chères. Moïse Brou Apanga, ivoirien de naissance puis naturalisé gabonais en est l’une d’entre elles car c’est dans son pays d’adoption qu’il eut la possibilité de réaliser son rêve : celui de jouer au football.

 Naissance

Né dans la ville d’Abidjan, capitale de la république de Côte-d’Ivoire, Moïse Brou Apanga est venu au monde le 4 février 1982.

 Début de carrière

Obnubilé par le football dès son plus jeune, Moïse Brou Apanga débute sa carrière dans le football dans son Abidjan natal précisément à l’académie sportive du Racing club d’Abobo alors qu’il n’a seulement que huit ans. Il y passe neuf ans de 1990 à 1999. C’est au sein de celui-ci que le jeune Brou fut formé. Il franchi rapidement les étapes et se retrouve propulsé alors en catégorie « Junior ». Il se fait remarquer suite à sa pugnacité sur le terrain et à sa discipline tactique. Sa maturité dans le jeu est aussi une caractéristique qui le différencie des ses jeunes autres coéquipiers. Il est alors choisi par ses dirigeants pour tenter l’aventure étrangère.

 Carrière professionnelle

Arrivé en Roumanie au cours de l’année 1999, Moïse Brou Apanga atterrit au Football club Timisoara situé dans l’Ouest de territoire roumain. Il y passe une seule année sans pour autant convaincre. En 2000 alors qu’il est âgé de 17 ans, Brou rejoint l’Association club de Pérouse, club Italien de football basée dans la province éponyme à ladite formation footballistique. Il y reste jusqu’en 2004 et s’envole pour la Société sportive de Sambenedettese, un autre club italien situé au centre du pays. Mais là encore, la réussite n’est pas sienne et confiant de ses qualités, Brou Apanga décide de tenter à nouveau l’aventure italienne en rejoignant le Brescia Calcio, club de la ville de Brescia dans la région de Lombardie.

Au sein du Brescia Calcio, l’intégration pour le jeune Brou est difficile et la chance ne cogne aucunement à sa porte. Il est souvent blessé mais il y passe tout de même deux ans. En 2006 après une expérience infructueuse en Europe, Moïse Brou Apanga rentre en Côte-d’Ivoire, déçu et « brisé », les blessures l’ont longtemps éloigné des terrains mais le jeune Brou Apanga n’en démord pas. Sans club depuis plusieurs mois, Brou Apanga est alors approché par le Football canon 105 de Libreville communément appelé le Football club 105, un club gabonais de première division. Il signe alors pour cette formation et compte bien relancer sa carrière sportive, lui qui a maintenant 24 ans.

 Sursaut d’orgueil

Arrivé au FC 105 courant 2006, Moïse Brou Apanga se fait remarquer par plusieurs observateurs gabonais et internationaux. Sa rigueur défensive est surprenante, son jeu « balle au pied » est captivant. De 2006 à 2008, Moïse Brou Apanga offre des performances de très bonne facture tout au long du sempiternel championnat gabonais ; les éloges sont légion et les propositions sont plurielles notamment certaines très intéressantes en provenance de la France. C’est finalement vers le Stade Brestois 29, club français de seconde division, pour lequel son choix se porte.

Mais il a lieu de souligner que c’est grâce à Alain Giresse, sélectionneur pour l’équipe de football du Gabon, que Brou obtint un passeport gabonais pour rejoindre la France. De plus, c’est aussi Alain Giresse qui l’avait proposé à l’entraineur du Stade Brestois 29 de l’époque, Alex Dupont. En août 2008, Moïse Brou Apanga s’envole pour la France afin de parafer le contrat de deux ans qui le liera désormais au Stade brestois 29.

Durant la saison 2009-2010, le Stade Brestois parvient même à retrouver la première division qu’il avait quitté depuis 1997. La saison d’après, Brou Apanga prolonge au Stade Brestois pour trois années ; il est alors un titulaire indiscutable. Mais il enchaîne par la suite des blessures qui vont malheureusement l’empêcher de jouer. Au bout de quatre années, Moïse Brou Apanga quitte le Stade brestois 29 et revient au Gabon. En raison des blessures répétitives, il fait trop souvent banquette et a besoin de temps de jeu pour assurer sa place de titulaire au sein de la charnière centrale de l’équipe gabonaise de football. Il décide alors de poursuivre sa carrière ailleurs. Au Stade Brestois 29, Moïse Brou Apanga a joué 83 matchs et a marqué au total 5 buts.

 Suite de carrière au Gabon

Le 5 octobre 2012 après avoir passé près de quatre ans en France, Moïse Brou Apanga met un terme à son contrat avec le Stade brestois 23 et s’engage à nouveau au FC 105, le temps d’une saison. La saison d’après, il est recruté au sein d’un autre club gabonais en la personne de l’Association sportive Mangasport football dit « Mangasport ». A Mangasport, Brou Apanga évolue également durant une saison et décide à nouveau de changer d’air mais tout en restant dans le championnat d’élite du Gabon : il rejoint alors l’Akanda football club, formation avec laquelle il évolue pendant la saison 2015-2016. En 2017, Moïse Brou Apanga décide à nouveau de porter les couleurs du FC 105.

 Prestations en sélection nationale

C’est sous les couleurs de son club de cœur, le FC 105, que Moïse Brou Apanga fut appelé dans l’équipe nationale de football du Gabon. Naturalisé gabonais, Moïse Brou Apanga fera alors le choix de jouer pour sa terre d’adoption et patrie chérie. C’est sous les commandes de l’ex international français et entraîneur des Panthères du Gabon (surnom de l’équipe gabonaise de football), Alain Giresse, que Brou Apanga défendit pour la première fois les couleurs du Gabon. C’était en 2007.

Il a participé entre autres aux éliminatoires de la coupe du monde 2010 et au le premier tour de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2010. En 2012, c’est avec fierté et honneur qu’il a participé à la première CAN organisée par le Gabon. Il compte 29 sélections pour 1 but marqué avec les panthères du Gabon. Aux côtés de Bruno Ecuélé Manga, international gabonais toujours en activité, Moïse Brou Apanga a formé l’une des plus illustres charnières centrales de l’histoire du football gaboanis.

 Disparition et hommages

Alors qu’il était en pleine séance d’entraînement avec son club, Moïse Brou Apanga décède tragiquement d’une crise cardiaque le 26 avril 2017 alors qu’il n’a que 35 ans. Ses anciens coéquipiers de Brest, ceux de l’équipe nationale de football du Gabon, ses différents entraîneurs ainsi que la population gabonaise et africaine ont été secoué par la terrible nouvelle. Alex Dupont, son ex coach alors qu’il évoluait au Stade brestois 29, avait confié à Jeune Afrique que « C’était un vrai bosseur. Il avait connu des difficultés, mais il se donnait les moyens de s’imposer au niveau professionnel en Europe. C’était quelqu’un de discret. Il ne parlait pas beaucoup mais quand il s’exprimait, c’était toujours dans le sens du collectif  ». Un de ses ex coéquipiers brestois à quant à lui affirmé « c’était un très bon défenseur, physique. Et humainement, il était humble, discret. Il ne posait aucun problème dans le groupe ».

Ahmed Kantari, ancien coéquipier de Brou Apanga à Brest, avait rendu possible une rencontre de bienfaisance entre la sélection gabonaise et une équipe brestoise afin d’honorer la mémoire de Moïse Brou Apanga ; le même qui confiait à l’Union nationale des footballeurs professionnels de France (UNFP) en parlant de Brou Apanga que « sa discrétion, son humilité. On savait qu’on pouvait aller à la guerre avec lui, il allait nous couvrir. Quand je jouais avec lui, je savais que mes arrières étaient toujours couverts. C’était un joueur avec un état d’esprit incroyable. J’avais gardé contact lui, et j’avais même tout fait pour qu’il puisse me rejoindre à Valenciennes, qui cherca=hait un défenseur  ».

Elle s’était déroulée à Plabennec, commune du département du Finistère, et avait vu la participation de joueurs de renom tels que Jonathan zébina ou encore Pierre-Emerick Aubameyang. Daniel Cousin, Eric Mouloungui, Bruno Ecuélé Manga ou encore Didier Ndong Ibrahim prirent aussi part à ce match. Les bénéfices de la rencontre furent reversés à la famille du joueur notamment sa femme qui était enceinte au moment du décès.

Une cérémonie officielle d’hommages nationaux lui a été rendu le samedi 13 mai 2017 à Libreville au stade Nzeng-Ayong. Plusieurs allocutions des membres d’associations de supporteurs ou encore de l’Association nationale des footballeurs professionnels gabonais (ANFPG) furent prononcés. Mais aussi celles de ses coéquipiers du FC 105 et de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot). Moïse Brou Apanga a été décoré à titre posthume pour services rendus à la nation gabonaise. Moïse Brou Apanga a notamment été champion du Gabon durant la saison 2006-2007 avec le FC 105.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article