Pédophilie

Minvoul : Pour avoir osé refuser ses avances, il viole le fils de 5 ans de la femme de son ami

Minvoul : Pour avoir osé refuser ses avances, il viole le fils de 5 ans de la femme de son ami
Minvoul : Pour avoir osé refuser ses avances, il viole le fils de 5 ans de la femme de son ami © 2022 D.R./Info241

Le Gabon continue d’être le théâtre de crimes sexuels les plus sordides. Un garçon de 5 ans a été sauvagement violé par un ressortissant camerounais au regroupement de villages Evorbil, près de Minvoul (Woleu-Ntem, nord du Gabon). Son bourreau tenant par cet acte à se venger de la mère du garçonnet pour avoir osé refusé ses avances. Une proposition indécente qu’il faisait pourtant à la compagne de son meilleur ami.

Info241 sur Whatsapp

Refuser les avances d’un homme peut avoir de lourdes conséquences au Gabon. C’est l’excuse toute faite dont s’est fendu un pédophile homosexuel camerounais d’un autre genre, arrêté dernièrement près de Minvoul. Christian Bidza âgé de seulement 23 ans, a tenté de noyer sa peine dans un acte sexuel des plus repréhensibles. Surtout que dans cette affaire, sa conquête se trouvait être déjà la concubine d’un de ses amis et pas des moindres.

La prison d’Oyem où a été admis le pédophile présumé

Selon les faits rapportés samedi par nos confrères de l’Union, Christian Bidza aurait fait la cour à marche forcée à la femme de son meilleur ami. Des avances que l’aspirante aura logiquement décliné en raison de leur proximité commune avec l’homme qui partageait sa vie avec qui elle avait déjà un garçon de 5 ans. Devant ce refus, l’amoureux-fou décidera de se venger de sa conquête en commettant l’irréparable.

Après avoir échafaudé son plan, il s’est rendu le jour des faits au domicile des parents de sa victime où il trouvera le jeune garçon en train de joueur dans la cour. Après l’avoir attiré avec des bonbons pour l’entrainer dans son propre domicile, l’amoureux-vengeur se mettra à abuser sexuellement du jeune garçon. C’est d’ailleurs les cris de douleur du gamin qui finira par alerter le père de la victime.

Après avoir défoncé la porte de la chambre de son ami qui était également son voisin, il surprendra le criminel pédophile en plein ébats. Pris en flagrant délit, l’ami-violeur réussira tout de même à prendre ses jambes à son cou. Il sera rattrapé ensuite par les gendarmes qui finiront par l’entrainer devant la justice. Il croupit depuis la semaine dernière à la prison centrale d’Oyem où il aura tout le temps de se s’interroger sur son crime.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article