L'info en bref...

Mali : l’armée affirme avoir neutralisé 6 présumés terroristes dans le centre du pays

Mali : l’armée affirme avoir neutralisé 6 présumés terroristes dans le centre du pays
Mali : l’armée affirme avoir neutralisé 6 présumés terroristes dans le centre du pays © 2022 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

L’Armée malienne a indiqué, lundi dans un communiqué, avoir neutralisé 6 "terroristes", à ’Tôgôfô-bali dans le cercle de Niono région de Ségou dans le centre du Mali. Par voie de communiqué, elle a expliqué que «  sur la base de renseignements signalant la présence des Groupes Armées Terroristes (GAT) dans la localité de Tôgôfô-bali, un détachement du groupement tactique interarmes (GTIA1) Kêlêtigui basé à Sokolo a été dépêché, le dimanche 20 novembre 2022 pour une mission d’opportunité ».

« Après le ratissage, les Forces Armées Maliennes (FAMa) ne déplorent ni blessés, ni perte en vie humaine ou dégâts matériels  » explique le document, précisant que « six (06) combattants ont été neutralisés, un véhicule de combat de marque ’’Toyota’’ récemment enlevé lors de l’attaque d’un poste de commandement FAMa récupéré  ». Avant d’ajouter en outre que « les forces armées maliennes ont également récupérés, cinq (5) motos, un (01) Pistolet Mitrailleur (PM) de type AK-47, deux (02) mines conventionnelles, un (01) EEI en préparation, un (01) sac d’engrais de 50kg et d’autres matériels ».

L’armée malienne explique que « la présence du GTIA1 Kêlêtigui dans le secteur de Sokolo est un soulagement pour les habitants de ladite commune rurale mais aussi des localités environnantes qui étaient nuit et jour harcelées par les forces du mal  ». Le Mali avait basculé dans l’insécurité depuis 2012 et malgré le déploiement de forces régionales et internationales, la situation ne s’est pas stabilisée.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève