Femmes Actives
Faits divers

Mabanda : Un principal dérobe un million à son CES avant de crier au cambriolage

Mabanda : Un principal dérobe un million à son CES avant de crier au cambriolage
Une vue des lieux de l’incident présumé © 2021 D.R./Info241

L’approche des fêtes de fin d’année ou les nombreuses dettes de Jean Abessolo Mbogho ont elles guidées son acte ? Nul ne le sait. Ce gabonais d’une quarantaine d’années est en effet depuis la semaine dernière en garde à vue pour le vol présumé des frais d’inscription des élèves du CES de Mabanda dont il est le principal. Après enquête, le responsable d’établissement serait lui même l’auteur du cambriolage dont il avait établi une plainte contre x. Une sombre affaire de manigances financières qui a mal tourné.

Moov Africa

Les élèves du CES de Mabanda (près de Tchibanga, Nyanga) pourraient bientôt devoir se trouver un nouveau principal. Jean Abessolo Mbogho est en effet en zone trouble pour une affaire de vol de 350 000 FCFA, dérobés dans ses locaux correspondant aux frais d’inscription versés par les parents d’élèves en cette rentrée scolaire. Après avoir lui-même saisi la justice pour faire la lumière sur ce cambriolage, il sera pris en tenaille.

Tout est parti vite après sa plainte contre x pour cambriolage. Les éléments de la brigade de gendarmerie de Tchibanga à la recherche des vandales, ne mettront pas longtemps à cuisiner le personnel administratif et deux proches du principal indélicat. Ils découvriront stupéfaits que le vol a été commis sans la moindre effraction et que les portes et tiroirs du bureau visité n’étaient pas fermés à clé. Pire, les vandales auraient opéré avec une précision chirurgicale sans laisser les lieux sens dessus dessous.

De ces curiosités, les gendarmes ont évalué le montant des frais d’inscription à un peu plus de 1,7 million. Toute chose qui a fini par les conduire sur les traces du plaignant Jean Abessolo Mbogho car seuls 700 000 FCFA étaient en caisse. Une différence de butin d’un million (350 000 FCFA officiellement emportés lors du vol par les malfrats + 650 000 FCFA manquants à l’appel) qui aurait laissé sans voix le désormais mis en cause.

Bien que n’ait pas encore ouvertement reconnu le vol ou le détournement de ces fonds, ce responsable scolaire devrait tout de même être présenté dans les prochaines heures devant le procureur de la République de Tchibanga qui devra statuer sur son sort judiciaire.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article