Locales 2013 : place au contentieux !

Locales 2013 : place au contentieux !
Locales 2013 : place au contentieux ! © 2013 D.R./Info241

Les résultats des dernières élections locales organisées samedi 14 décembre dernier ont été rendus publics par le Ministère de l’intérieur. Il revient aux candidats d’introduire des recours en annulations auprès de la cour constitutionnelle. Ils ont jusqu’au 3 janvier pour le faire.

News sur WhatsApp

Ces élections locales constituaient le premier test de l’introduction de la biométrie dans le processus électoral au Gabon. Plus de 500 listes étaient en lice pour briguer l’ensemble des mairies et des assemblées départementales que compte le pays. Ce scrutin à la proportionnelle s’est déroulé pour la première fois au Gabon avec une liste électorale biométrique. Le nouveau collège électoral était établit à 579 637 électeurs. Il y’a eu en tout, 2438 bureaux de vote érigés sur l’ensemble du territoire.

Le CLR de Jean Boniface ASSELE en pole position devant les Indépendants et le PDG à Libreville n’est pas d’accord sur le nombre de 42 conseillers que lui aurait attribué le Ministère de l’intérieur. Le Centre des Libéraux Réformateurs qui a remporté haut la main les sièges du 3eme et du 6 eme arrondissement de Libreville va introduire un recours.

Pour ce qui est de l’élection du Maire de Libreville, la capitale gabonaise pourrait être le théâtre d’une foire d’empoigne. Les tractations vont bon train entre le PDG, le CLR et les Indépendants.

Le scrutin relatif aux élections locales constitue une élection aux suffrages indirects. Les conseillers qui seront élus vont par la suite élire pour cinq ans les membres des conseils municipaux, départementaux et les sénateurs (six ans).


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article