CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 872
Nombre de décès depuis mars 2020 176 +2

Situation vaccinale

Première dose 100 884
Seconde dose 76 508

% de la population

4,86%
3,68%

Situation globale

1 607 +517 76 508 28 120 +872
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Front social

Les agents des Eaux et Forêts dénoncent leur mise sous bons de caisse « illégale » par Lee White

Les agents des Eaux et Forêts dénoncent leur mise sous bons de caisse « illégale » par Lee White
La devanture du ministère des Eaux et Forêts à Libreville © 2021 D.R./Info241

Le ministre des Eaux et Forets, Lee White, plutôt que d’ouvrir les négociations avec les agents, continue de mater à sa façon la colère qui gronde dans ses services. Ce mois de juillet, il a tout bonnement décidé de mettre sous bons de caisse « certains » agents de son ministre. Une décision unilatérale et illégale que dénonce ce vendredi, via un communiqué parvenu à la rédaction d’Info241, les agents réunis au sein du Syndicat national des professionnels des Eaux et Forets (Synapef), véritable bête noire sociale du ministre controversé.

Moov Africa

En grève depuis cinq longs mois, les agents des Eaux et Forêts sont désormais sous le coup de mesures conservatoires de leur salaire pour tenter de tordre le coup à leurs revendications. Accusé d’avoir quitté la table des négociations par le Synapef, Lee White continue de répondre aux agents en colère par « l’atteinte à leurs droits par la violence physique, psychologique, les intimidations et privations ».

Climat social tendu

La grève générale illimitée actuelle est fondée selon le Synapef par « La violation du Protocole d’Accord de sortie de crise par la Tutelle et la rupture unilatérale du dialogue par le Ministre Lee WHITE depuis le 17 février 2021 ». Un grève qui n’est visiblement pas du goût du ministre qui a décidé ce mois de bomber le torse en s’attaquant aux salaires des agents habituellement payés par virement bancaire.

Les agents en conclave

« Ce vendredi 23 juillet 2021, plusieurs Agents du Ministère chargé des Eaux et Forêts et de l’Environnement, surpris des virements bancaires non effectifs, ont été informés par les services de la Solde qu’une mesure de mise sous bons de caisse de leurs salaires, avait été initiée à leur encontre par le Ministre Lee WHITE », indique très remonté le Synapef dans son communiqué signé de son président Didier Atome Bebang.

Une mesure « illégale »

Et le syndicat des agents d’indiquer que cette manœuvre a été initié par le ministre « en dehors du circuit des services de la Direction Centrale des Ressources Humaines et vise particulièrement les Agents en mouvement de grève ». Et de rappeler que « les dispositions du Statut Général de la Fonction Publique en ses articles 71 et 78 ne souffrent d’aucune ambiguïté » sur leur droit à faire grève.

Les agents qui disent souffrir « depuis plus de 7 ans les affres d’une privation devenue insoutenable de leurs acquis sociaux » ne comprennent toujours pas « l’insensibilité du Gouvernement à mettre un terme à ce supplice ». Un gouvernement qui semble avoir choisi son camp face aux revendications sociales des agents qui se plaignent notamment de leurs mauvaises conditions de travail.

Mécontents de cette énième mesure prise contre eux, le Synapef a dit condamner « avec fermeté cette mesure illégale qui vient heurter la dignité des Agents après les évènements douloureux du 01 septembre 2020 soldés par des blessures graves parmi les syndiqués ». Avant d’annoncer que « toutes les démarches visant à la mise en évidence du préjudice causé aux Agents seront conduites auprès des instances habilitées », conclu le communiqué.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article