Front social

Le Sena et la Conasysed appellent au boycott des cours face à la mauvaise foi de la tutelle

Le Sena et la Conasysed appellent au boycott des cours face à la mauvaise foi de la tutelle
Le Sena et la Conasysed appellent au boycott des cours face à la mauvaise foi de la tutelle © 2021 D.R./Info241

Le gouvernement gabonais narguerait-il les partenaires sociaux ? La question mérite d’être posée au regard de la radicalisation des positions observées dans le secteur éducation. Hier, le Syndicat de l’Education nationale (Sena) et la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) ont dans une déclaration conjointe dénoncé la « mauvaise foi » et le « mutisme du gouvernement » à leurs revendications. Ce, alors que la rentrée des classes annoncée le 27 septembre, reste fortement perturbée par les appels à la grève des enseignants.

Moov Africa

L’on s’achemine une nouvelle fois vers un bras de fer dans l’enseignement primaire et secondaire. Et pour cause, deux principaux regroupements syndicaux d’enseignants ont décidé mercredi à Libreville d’unir leurs forces contre un gouvernement qui brillerait d’une surdité quant à leurs revendications. D’où l’appel au boycott conjointement lancé dans une déclaration commune de leurs responsables Louis Patrick Mombo (Conasysed) et Fridolin Mve Messa (Sena).

La photo de famille d’hier du Sena et de la Conasysed

« Comment comprendre que les revendications ayant fait l’objet d’accords formels avec un échéancier précis, à l’instar des concours internes ENI/ENS, le lancement de la formation des inspecteurs du second degré, la prorogation de l’âge de départ à la retraite des inspecteurs, l’accélération du processus de la régularisation des situations administratives du secteur Education, restent jusqu’alors sans solution », ont-ils déploré d’une voix.

Et d’ajouter : « Devant l’urgence et face à l’histoire, nos deux organisations syndicales, la CONASYSED et le SENA, après plusieurs séances de travail, ont décidé, au-delà des divergences, de fédérer leurs forces pour une unité d’actions syndicales aux fins de contraindre le Gouvernement à apporter des solutions immédiates et concrètes à nos revendications ».

« D’ores et déjà, nous réitérons aux enseignants de respecter le mot d’ordre de grève de la CONASYSED et le boycott de la rentrée des classes lancé par le SENA. En outre, nous demandons aux parents de garder leurs enfants à la maison jusqu’au retour à la normale », a conclu la déclaration commune du Sena et de la Conasysed désormais unis pour contraindre le gouvernement à entendre leurs revendications.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article