Présidentielle 2016

Le prochain président du Gabon sera désigné au soir du 27 août

Le prochain président du Gabon sera désigné au soir du 27 août
Un électeur lors de la dernière présidentielle de 2009 © 2016 D.R./Info241

C’est officiel ! La présidentielle gabonaise aura lieu le samedi 27 août prochain. Cette date vient d’être dévoilée par un communiqué de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP).

Moov Africa

Les magistrats de l’institution en charge de l’organisation des élections au Gabon l’ont annoncé en marge de leur session plénière qui s’est tenue hier à Libreville. Ce sera la première fois que ce scrutin se déroulera un samedi en lieu et place du dimanche habituellement consacré aux opérations électorales.

Le calendrier de la prochaine présidentielle se précise enfin. La CENAP a fixé hier la convocation du collège électoral au samedi 27 août 2016 aux fins de désigner le prochain président du Gabon, selon un communiqué télévisé lu par Judith Koumba Pemba Mombo, rapporteur général de l’institution.

Ainsi, les candidats à cette joute électorale qui devront tout de même s’acquitter d’une caution fixée dernièrement à 20 millions F.CFA, auront jusqu’au mardi 12 juillet à 18h00 pour déposer leur dossier auprès de la CENAP.

La bataille des prétendants au fauteuil présidentiel sera ouverte officiellement du samedi 13 août à 00 heures et close le vendredi 26 août à minuit soit 13 jours de campagne qui s’annoncent déjà très enflammés.

L’élection présidentielle gabonaise connait déjà une dizaine de candidats déclarés dont le président sortant Ali Bongo mais aussi de poids lourds du régime passés dans l’opposition. Une campagne qui ne dit pas son nom a bel et bien commencée dans le pays où majorité et opposition multiplient les sorties-séduction.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article