CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 389
Nombre de décès depuis mars 2020 183 +5

Situation vaccinale

Première dose 100 884
Seconde dose 76 508

% de la population

4,86%
3,68%

Situation globale

1 607 +517 76 508 29 515 +289
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Le Gabon et l’Unesco vont initier les détenus de la prison de Libreville à l’informatique

Le Gabon et l’Unesco vont initier les détenus de la prison de Libreville à l’informatique
Le Gabon et l’Unesco vont initier les détenus de la prison de Libreville à l’informatique © 2021 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

C’est ce qui ressort d’une séance de travail tenue jeudi entre la ministre gabonaise de la Justice, Erlyne Antonela Ndembet Damas et le représentant résident de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) Eric Vili Bi. Les pensionnaires de la prison centrale de Libreville vont bientôt être initiés à l’informatique en vue de leur réinsertion future.

Une bonne nouvelle pour ces jeunes emprisonnés qui pourraient ainsi mieux envisager l’après-prison. Ce programme de réinsertion par l’informatique est déjà dans sa phase d’exécution notamment avec la formation de 15 gardes pénitentiaires depuis le mois de mars dernier. Mais aussi, l’inauguration d’une salle informatique au sein de la prison centrale de Libreville.

L’actuel programme pilote mené au pénitencier de Libreville, devrait s’étendre dans un second temps aux autres prisons de l’intérieur du pays. Et ainsi former les jeunes prisonniers de ces milieux carcéraux aux rudiments de l’informatique. La date de démarrage de cette formation initiatique est vivement déjà attendue.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève