Loi de finances

Le futur budget du Gabon arrêté à 2 936,6 milliards pour l’année 2022

Le futur budget du Gabon arrêté à 2 936,6 milliards pour l’année 2022
Le futur budget du Gabon arrêté à 2 936,6 milliards pour l’année 2022 © 2021 D.R./Info241

C’est la principale décision issue du conseil des ministres tenu hier par visioconférence. Ali Bongo et ses ministres ont adopté le projet de loi de finances initiale 2022. Ce projet de budget de l’Etat a été arrêté à 2 936,6 milliards de FCFA contre 3 127,6 milliards de FCFA pour l’année 2021, soit une baisse de 191 milliards de FCFA. Un budget qui serait équilibré « en ressources et en charges ».

Moov Africa

Le budget du Gabon sera en baisse pour l’année prochaine. Selon le communiqué final du conseil des ministres virtuel présidé par Ali Bongo, le budget du Gabon se verra dégraissé de 191 milliards de FCFA comparativement à l’année en cours. Un loi de finances initiale qui table sur plusieurs hypothèses dont celles d’une production pétrolière à la hausse de 7,8% et l’augmentation des exportations de manganèse de 0,82%.

Les recettes budgétaires (hors recettes affectées aux tiers) sont évaluées à 1 924,6 milliards FCFA, contre 1 622,2 milliards FCFA dans la loi de finances rectificative (LFR) 2021. Les ressources de trésorerie et de financement se chiffrent à 920,2 milliards FCFA contre 1421,6 milliards FCFA arrêtées dans la LFR 2021, soit une baisse de 501,4 milliards FCFA, en lien avec la réduction des ressources d’emprunt, en dépit de la mobilisation des Droits de tirages spéciaux (DTS).

Les dépenses budgétaires ont été revues à la hausse. Elles sont évaluées 1 992,5 milliards de FCFA contre 1971,9 milliards de FCFA en 2021 soit une hausse de 20,6 milliards de FCFA, essentiellement due à la prise en charge des dépenses liées aux plans sociaux. Les autres dépenses connaîtront également une augmentation de 13 milliards FCFA pour se situer à 36,5 milliards FCFA. Cette hausse est portée par les coûts sociaux des restructurations des entreprises publiques et les contentieux de l’État.

Dans ce budget 2022, les charges de trésorerie et de financement sont estimés à 852,4 milliards FCFA contre 1071,8 milliards FCFA dans la LFR 2021, soit une baisse de 219,4 milliards FCFA, consécutive à la réduction des interventions sur les marchés financiers. Les dépenses à caractère social ont été renforcées. Elles s’élèvent à 479 milliards FCFA contre 456,2 milliards FCFA dans la Loi de finances rectificative 2021, soit une hausse de 22,8 milliards FCFA.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article