Clicky


Avis de recherche

La police gabonaise recherche activement le chef d’un réseau de placement de filles mineures

La police gabonaise recherche activement le chef d’un réseau de placement de filles mineures
La police gabonaise recherche activement le chef d’un réseau de placement de filles mineures © 2022 D.R./Info241

Le phénomène de prostitution des jeunes filles mineures continue de battre son plein au Gabon. Pour tenter de freiner les auteurs de ces réseaux, la police gabonaise a lancé ce lundi un avis de recherche contre l’un des chefs présumés d’un réseau de placement de mineures dans la capitale gabonaise.

Moov Africa

Ce lundi 12 septembre en début de journée, le commandement en chef des Force de police nationale (FPN), sous la houlette du ministère de l’Intérieur a lancé un avis de recherche à l’endroit d’un jeune homme. Ce dernier est recherché pour « proxénétisme » à Libreville. Pour l’instant, l’identité de chef de réseau de placement n’est pas encore connu, d’où l’avis de recherche lancée hier par la police.

L’avis de recherche de la police

« Pour les nécessités d’enquête, les forces de police nationale recherchent activement la personne dont la photo apparait ci-dessous, chef d’un réseau de proxénétisme (placement de jeunes filles mineures) à Libreville », indique l’avis de recherche du commandement en chef de la police gabonaise. A première vue, il s’agirait d’un compatriote âgé d’une quarantaine d’années qui inciterait des jeunes filles encore mineures à se prostituer contre rémunération.

« Toute personne pouvant l’identifier ou donner des indications afin de le localiser, est priée de joindre les services de police à l’un des contacts ci-après : 074.18.12.12 ou par WhatsApp au 065.81.81.81 », conclut l’avis de recherche. Nul doute qu’avec cet avis, la police devrait rapidement obtenir les informations sur ce dernier comme cela a toujours été le cas de par le passé.
.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article