Femmes Actives
L'info en bref...

La Direction d’académie de l’Estuaire rend à son tour hommage à Louis Patrick Mombo

La Direction d’académie de l’Estuaire rend à son tour hommage à Louis Patrick Mombo
La Direction d’académie de l’Estuaire rend à son tour hommage à Louis Patrick Mombo © 2021 D.R./Info241

Moov Africa

A l’instar du monde éducatif vivement touché par la disparition brutale dans la nuit de mardi à mercredi du leader syndical de la Conasysed et enseignant de français Louis Patrick Mombo, la Direction d’académie provinciale de l’Estuaire (DAPE) n’a pas tardé à adresser ses hommages à l’illustre disparu. Dans un communiqué daté parvenu cet après-midi à la rédaction d’Info241, la directrice d’académie à laquelle appartenait l’enseignant disparu, a fait part de sa vive émotion.

Lire aussi >>> Décès brutal du syndicaliste Louis Patrick Mombo, leader infatigable de la Conasysed

Pétronille Minkoué Nkogo Ovono a dit se souvenir d’un « collaborateur avec qui j’ai entretenu de très bons rapports depuis ma prise de fonction à la tête de la DAPE, était affecté comme enseignant permanent au Lycée d’Akébé ». Et d’ajouter : « Devant la triste nouvelle de son départ brutal, l’ensemble du personnel de la Direction d’Académie Provinciale de l’Estuaire se joint à moi, pour traduire notre compassion, et adresser nos condoléances les plus attristées à sa famille biologique et professionnelle ».

Avant de conclure à son endroit : « Cher enseignant, cher brillant collaborateur, saches que tu as combattu le bon combat. Pour porter haut l’image de l’école publique de notre pays le Gabon. La Direction d’Académie Provinciale de l’Estuaire ne t’oubliera jamais ! ». Des condoléances adressées à la fois à sa famille biologique que celle professionnelle.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève