Fraude sociale présumée

La CNAMGS menace de radier sous 15 jours ses « faux » gabonais économiquement faibles !

La CNAMGS menace de radier sous 15 jours ses « faux » gabonais économiquement faibles !
La CNAMGS menace de radier sous 15 jours ses « faux » gabonais économiquement faibles ! © 2022 D.R./Info241

C’est la menace brandie depuis plusieurs jours par la Caisse nationale d’Assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) via un communiqué. La caisse qui ne s’occupe que de la couverture santé des gabonais dit économiquement faibles (GEF) a décidé de toiletter ses assurés et de se lancer aux trousses de bénéficiaires frauduleux. Une chasse aux brebis galeuses de son fichier de bénéficiaires qui compte pourtant moins de 500 000 assurés principaux.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Plus de 35% de la population gabonaise est pauvre ou « économiquement faible »

La CNAMGS en difficultés financières cherche des niches d’économies. C’est le sens à donner à la nouvelle traque qu’elle a lancée depuis la semaine dernière pour débusquer des assurés frauduleux qui ne rempliraient plus ou pas les conditions pour être des Gabonais économiquement faibles (GEF). Une traque annoncée via un communiqué publié le 19 septembre dernier dans le quotidien pro-gouvernemental l’Union.

« Dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation, la CNAMGS a entrepris des travaux d’assainissement du fichier des Gabonais économiquement faibles », prévient d’entrée la caisse publique de couverture santé. Avant d’inviter « tous les assurés bénéficiant dudit statut contactés par sms de se rapprocher des délégations les plus proches pour mettre à jour leurs statuts ».

Le communiqué de la CNAMGS

En clair, la CNAMGS estime avoir de potentiels fraudeurs d’où la vérification qu’elle impose régulièrement. Elle donne ainsi aux assurés GEF contactés par SMS de se rapprocher de ses services dans un délai de 15 jours « à compter de la réception du sms ». S’ils ne s’exécuterait pas « les intéressés verront leurs statuts suspendus », menace la CNAMGS à leur endroit.

Rappelons que pour être GEF et bénéficier d’une relative gratuité des soins, il faut avoir au moins 16 ans et de nationalité gabonaise et percevoir un revenu inférieur au SMIG fixé dans le pays à 80 000 FCFA. Un des nombreux critères contenus dans le décret n°00518/PR/MTEPS du 11 juillet 2008 fixant les modalités d’attribution du statut de Gabonais économiquement faible.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article