CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 389
Nombre de décès depuis mars 2020 183 +5

Situation vaccinale

Première dose 100 884
Seconde dose 76 508

% de la population

4,86%
3,68%

Situation globale

1 607 +517 76 508 29 515 +289
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Vie des partis

L’Union nationale et son congrès électif, de nouveau incertain pour ce 15 octobre !

L’Union nationale et son congrès électif, de nouveau incertain pour ce 15 octobre !
L’Union nationale et son congrès électif, de nouveau incertain pour ce 15 octobre ! © 2021 D.R./Info241

Annoncée par des confrères depuis plusieurs jours, la tenue du 3e Congrès de l’Union nationale (UN) s’avère une fois de plus incertaine pour ce vendredi 15 octobre prochain. Plusieurs couacs liés à son organisation plaident pour un nouveau report.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Après le fiasco de décembre 2020, l’Union nationale s’active pour la tenue de son congrès

Certains confrères en ligne dont Gabonreview ont annoncé récemment la tenue (enfin) du 3e congrès de l’Union Nationale le vendredi 15 octobre prochain, après l’échec de celui des 5 & 6 décembre 2020. Or, contrairement à cette annonce, le très peu d’engouement constaté et l’absence d’une nouvelle communication officielle laissent planer le spectre d’un nouveau report de cette date.

Un congrès dans le suspense

Joint au téléphone par notre rédaction pour savoir ce qu’il en était réellement, un jeune cadre de ce parti, proche de Paul Marie Gondjout, candidat à la succession de Zacharie Myboto émet des réserves : "Il faut avouer que la date du 15 octobre prochain avait effectivement été celle annoncée par le président du bureau du Congrès au sortir d’une séance de travail le 16 septembre dernier, peu avant l’annonce du décès du vice-président Casimir Oye Mba. Malheureusement, engagés tous que nous étions dans l’organisation de ses obsèques, les choses ont dû traîner".

"À l’heure où je vous parle, plusieurs commissions n’ont pas encore bouclé leurs travaux. Certaines ne le feront que dès demain jeudi. Soit 24 heures seulement du jour- J. Si on ajoute à cela le fait que la liste officielle des congressistes n’est pas encore affichée et que nous n’avons pas encore entrepris les démarches administratives préalables nécessaires auprès du ministère de l’intérieur notamment, convenez avec moi que la tenue de notre congrès sous 48 heures s’avère mathématiquement trop juste", nous a déclaré Davy Moutongo, par ailleurs responsable de la communication de l’équipe de campagne de Paul Marie Gondjout.

Des aléas inattendus

Dans le camp opposé de l’ancienne ministre de l’Education nationale Paulette Missambo, il se susurre que la tendance serait plus ou moins favorable à la tenue effective du congrès ce vendredi. Même si, là encore, d’autres agendas, familiaux cette fois-ci ne faciliteraient pas non plus cette volonté. Car, à peine la candidate sortie de la disparition de Casimir Oye Mba dont elle était aussi l’une des épouses, celle de l’épouse du secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais (PDG) est survenue la semaine dernière. Et comme un malheureux hasard, la sortie de cette dépouille est elle aussi prévue pour le même vendredi 15.

Dans tous les cas, a confié Davy Moutongo, « Nous sommes bien obligés de tenir en compte toutes ces contingences malgré nous et notre volonté à tous d’en finir, afin de nous concentrer tous ensemble vers l’avenir. Et il n’est pas exclu que très prochainement, le bureau du congrès émette un communiqué de clarification à propos ».

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article