L'info en bref...

Le procès correctionnel de l’ex ministre Justin Ndoundangoye reporté au 26 novembre

Le procès correctionnel de l’ex ministre Justin Ndoundangoye reporté au 26 novembre
Le procès correctionnel de l’ex ministre Justin Ndoundangoye reporté au 26 novembre © 2021 D.R./Info241

Moov Africa

Prévu pour ce vendredi, il faudra encore attendre pour voir l’ancien ministre d’Ali Bongo, Justin Ndoundangoye, répondre des lourdes accusations pensant contre lui. Jeté en prison en décembre 2019 en même temps que son mentor Brice Laccruche Alihanga, ancien bras droit d’Ali Bongo, l’ancien député du 2e arrondissement de la commune de Franceville, avait vu son immunité parlementaire levée sans ménagement par ses collègues.

L’ex ministre gabonais des Travaux publics est notamment poursuivi depuis sa disgrâce, pour prise illégale d’intérêts, concussion, complicité de concussion et association de malfaiteurs. L’audience de ce vendredi a été repoussée à la demande des avocats de l’accusé qui se sont plaints notamment de n’avoir pas eu suffisamment de temps pour prendre connaissance du dossier à charge contre leur client ainsi que la nécessité d’avoir un réel débat contradictoire.

Une requête acceptée par le tribunal correctionnel de Libreville qui a reporté l’audience au 26 novembre. Un léger répit pour ce membre du parti au pouvoir qui semble payer sa proximité avec l’ex directeur de cabinet présidentiel Brice Laccruche Alihanga. Ce dernier a déjà écopé de 5 ans de prison pour avoir menti sur le patronyme de son père biologique français pour obtenir son certificat de nationalité gabonaise.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève