Incompréhension

Insécurité : Des étudiants gabonais victimes d’agressions inexpliquées au Sénégal

Insécurité : Des étudiants gabonais victimes d’agressions inexpliquées au Sénégal
Insécurité : Des étudiants gabonais victimes d’agressions inexpliquées au Sénégal © 2021 D.R./Info241

C’est le sentiment qui se dégage ces derniers jours au pays de la Teranga. Plusieurs étudiants gabonais présents dans ce pays frère, se sont plaints d’agressions souvent qualifiées de xénophobes de la part de ressortissants sénégalais. Une situation tendue à telle enseigne que l’Association des élèves et étudiants gabonais du Sénégal (ASEEGS) recommande ce lundi, dans un communiqué parvenu à la rédaction d’Info241, vigilance et circonspection. Les réactions des autorités gabonaises et sénégalaises sont vivement attendues sur ce dossier brulant qui semble concerner l’ensemble des étrangers au Sénégal.

Moov Africa

Les étudiants gabonais ne seraient plus en sécurité au Sénégal. Tout est parti d’une agression survenue la semaine dernière qui a été suivie de celle d’un autre compatriote. Dans une vidéo devenue virale, on aperçoit des étudiants se plaindre d’agressions à leur domicile et des accusations d’usage d’acide contre eux. Une situation préoccupante qui a conduit d’ores déjà l’association des élèves et étudiants gabonais du Sénégal à inviter à la prudence.

« Au regard des multiples agressions dont font face certains de nos compatriotes, mm exhortons la communauté estudiantine Gabonaise à faire preuve de vigilance », souligne dans son communiqué le président de l’ASEEGS, Remy Endalane. Avant de préconiser aux étudiants gabonais d’éviter les sorties solitaires, les sorties nocturnes (au-delà de 21h) et les endroits isolés et sinistres.

Et de conclure : « Une fois dans vos domiciles, fermez toutes les issues (portes, fenêtres.,balcons) en attendant que tout soit mis au claire. Ne vous laissez nullement envahir par la peur, redoublez plutôt de circonspections. La sécurité débute aussi par la prise de conscience », martèle l’association dans son « avis aux étudiants ». Les étudiants attendent désormais la réaction tant des autorités sénégalaises que gabonaises sur cette situation.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article