Contre-attaque

Election Fegafoot : Jérôme Efong Nzolo prend déjà une claque au Tribunal arbitral du sport !

Election Fegafoot : Jérôme Efong Nzolo prend déjà une claque au Tribunal arbitral du sport !
Election Fegafoot : Jérôme Efong Nzolo prend déjà une claque au Tribunal arbitral du sport ! © 2022 D.R./Info241

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) s’est prononcé ce jeudi sur l’une des deux requêtes introduites par le candidat malheureux à la course à la présidence de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) : Jérôme Efong Nzolo. Dans sa décision, le TAS a débouté celui qui est présenté comme le candidat du palais présidentiel gabonais pour évincer Pierre-Alain Mounguengui. Il entendait placer la fédération et ses sous-instances sous administration provisoire.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Election à la Fegafoot : Battu une seconde fois, Jérôme Efong Nzolo crie au loup !

Jérôme Efong Nzolo vient d’être débouté de sa requête visant à placer la Fegafoot sous administration provisoire afin d’en certainement prendre le contrôle face à son rival. Une des requêtes vindicatives du candidat « présidentiel » qui conteste toujours sa défaite électorale au congrès électif de la Fegafoot. Congrès qui a enregistré la réélection pour un 3e mandat consécutif du sortant Pierre-Alain Mounguengui. Lequel a été jeté en prison quelques jours seulement après ce scrutin après avoir refusé la « porte de sortie » proposée par le pouvoir gabonais.

Lire aussi >>> Course à la Fegafoot : Ali Bongo coule Pierre-Alain Mounguengui et sauve Jérôme Efong Nzolo

En effet, le candidat malheureux avait introduit via ses avocats deux requêtes pour conjurer sa seconde défaite consécutive face à Mounguengui. La première requête du plaignant visait directement l’invalidation du scrutin du 16 avril car dénonçant des irrégularités. La seconde entendait placer sous administration provisoire de l’instance faitière du football au Gabon. Non, lui a retorqué le tribunal sportif mondial sur sa demande pour « obtenir des mesures provisionnelles et conservatoires, par la nomination d’un Administrateur Provisoire de la FEGAFOOT ».

Une petite claque qui s’ajoute à celle déjà reçue par Efong Nzolo d’abord par la commission de recours de la fédération qui l’avait débouté de toutes ses requêtes après sa énième défaite contre le président fédéral sortant. Reste désormais au TAS à se prononcer sur l’annulation de l’élection en elle-même. Une requête à laquelle tient plus que jamais ce proche du pouvoir gabonais. Jérôme Efong Nzolo y parviendra-t-il au forceps ? Prendra-t-il une cinglante douche froide ? Réponse dans les prochains jours !

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article