Colonisation

Crimes coloniaux en Afrique : l’Allemagne demande enfin pardon à la Namibie

Crimes coloniaux en Afrique : l’Allemagne demande enfin pardon à la Namibie
Crimes coloniaux en Afrique : l’Allemagne demande enfin pardon à la Namibie © 2021 D.R./Info241

Le ministre Allemand des Affaires étrangères a reconnu ce 28 mai à Berlin le génocide commis par son pays entre 1884 et 1915 contre les tribus Herero et Nama et promet également à cet État africain une aide au développement de plus d’un milliard d’euros sur une période de 30 ans.

Moov Africa

L’Allemagne reconnaît avoir commis un génocide contre la Nambie. Dans un communiqué rendu public ce vendredi 28 mai, le ministre Allemand des Affaires Étrangères, Heiko Massa a avoué le carnage commis par son pays contre les tribus Herero et Nama de 1884 à 1915 lors de la période coloniale.

« Nous qualifierons maintenant officiellement ces événements pour ce qu’ils sont du point de vue d’aujourd’hui : un génocide », a-t-il déclaré dans un communiqué. Le chef de la diplomatie allemande a précisé qu’une demande de pardon à la Namibie sera faite très prochainement. « Nous allons demander pardon à la Namibie pour les atrocités commises  », fait-il savoir tout en indiquant que le chef de l’État Allemand, Steinmeier pourrait le faire devant le parlement Namibien.

En guise de compensation, l’Allemagne promet son soutien au développement notamment en faveur des populations Herero et Nama qui vont bénéficier d’un programme d’aide au développement chiffré à 1,1 milliards d’euros, sur une période de 30 ans. Même si ce mea culpa n’absout pas les crimes, il apaise certainement les relations bilatérales entre les deux pays. Le gouvernement allemand a précisé toutefois que le programme d’aide au développement promis ici n’est pas un dédommagement sur une base juridique et ne donne pas lieu à une demande légale d’indemnisation.

En réaction, le gouvernement Namibien a indiqué que la reconnaissance de ces crimes par l’Allemagne marque une nouvelle étape dans les relations entre ces deux pays. « L’acceptation de la part de l’Allemagne qu’un génocide a été commis est un premier pas dans la bonne direction », a réagi le porte-parole du chef de l’État Namibien, Hage Geingob.

Entre 1884 et 1915, les colons allemands avaient tué des dizaines voir de milliers de Herero et de Nama. Des tribus qui s’étaient opposées au colonialisme allemand. de nombreux historiens considèrent d’ailleurs ces atrocités comme le premier génocide du XXe siècle.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article