CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Dépistage Covid-19

Coronavirus : Pas de cas positif pour l’heure à la prison centrale de Port-Gentil

Coronavirus : Pas de cas positif pour l’heure à la prison centrale de Port-Gentil
La séance de prélèvement des hommes dont des mineurs incarcérés © 2021 D.R./Info241

La prison centrale de Port-Gentil a procédé à une opération de tests Covid-19 de ses détenus mineurs ce mardi 25 mai, en collaboration avec la juridiction des mineurs. Le bilan est plutôt négatif sur les 38 échantillons testés par le laboratoire du COPIL de l’Ogooué-Maritime. Cette campagne avait pour but principal de déterminer s’il y a des potentiels cas de contamination dans ce milieu carcéral où la promiscuité règne en maître absolu.

Moov Africa

Pour ce premier acte, c’est au total 37 détenus et une volontaire du service pénitentiaire, soit 18 garçons et 3 filles tous mineurs et 17 femmes, qui ont pu bénéficier du soutien technique et médical du COPIL. Ainsi, sur l’ensemble des 38 échantillonnages effectués pour la première fois dans ce milieu de détention, rien n’est à déplorer, estime le COPIL.

La séance de prélèvement des femmes dont des mineures

Une situation qui n’exclut pas la présence du virus dans ce milieu carcéral. « Nous sommes venus faire des tests de dépistage rapides des tests antigéniques. Le bilan des tests est intéressant, puisque dans l’ensemble, tous les résultats sont négatifs. Mais le virus est bien à Port-Gentil. Donc il faut prendre des préoccupations », a déclaré hier un des responsables COPIL, Gildas Akame.

En parlant du volet sensibilisation et formation sur les mesures barrières à adopter, la prison centrale de Port-Gentil à l’instar de celles d’autres provinces du pays est dotée d’un service de prise en charge médicale. À cet effet, il serait cependant nécessaire en cas d’urgence que le personnel paramédical qui s’y trouve ait des bons réflexes en ce qui concerne la prise en charge pour le prélèvement en cas de cas positif à la Covid-19.

« Selon les missions du COPIL provincial, il devrait y avoir un programme de formation et de sensibilisation pour ce genre de structure pour la prise en charge en cas de cas la Covid-19 », a conclu le membre du COPIL provincial.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article