CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 389
Nombre de décès depuis mars 2020 183 +5

Situation vaccinale

Première dose 100 884
Seconde dose 76 508

% de la population

4,86%
3,68%

Situation globale

1 607 +517 76 508 29 515 +289
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Instabilité institutionnelle

Christine Mba Ntoutoume, l’énième choix d’Ali Bongo pour Libreville après 2 erreurs de casting

Christine Mba Ntoutoume, l’énième choix d’Ali Bongo pour Libreville après 2 erreurs de casting
Christine Mba Ntoutoume, l’énième choix d’Ali Bongo pour Libreville après 2 erreurs de casting © 2021 D.R./Info241

La mairie de Libreville continue d’activer les appétits du palais présidentiel gabonais et les remaniements incessants ces 3 dernières années. Après déjà deux erreurs de casting bien consommées, Ali Bongo et les membres du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir depuis 1968) ont jeté cette fois leur dévolu sur Marie Christine Mba Ntoutoume (67 ans), seconde adjointe au maire du 4e arrondissement. Candidate unique à ce scrutin, elle a été élue hier comme une lettre à la poste par les membres du conseil municipal contrôlé à plus de 90% par le PDG et ses alliés.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Mairie de Libreville : Et voici Christine Mba Ntoutoume pour succéder à Eugene Mba !

Pas de suspens pour la succession de l’éphémère maire de Libreville Eugène Mba. Sommé de démissionner par les instances du PDG, le remplaçant de Léandre Nzue avait officialisé sa démission le 17 juin ouvrant la voie à la convocation d’une session extraordinaire du conseil municipal qui s’est tenu mercredi à Libreville. Sans surprise, l’unique candidate Marie Christine Mba Ntoutoume a obtenu 117 voix sur les 145 conseillers présents soit 80,69% des suffrages.

La nouvelle patronne de l’Hôtel de ville de Libreville

Un scrutin sans enjeu pour Marie Christine Mba Ntoutoume qui devient ainsi la 2e femme à occuper ce poste après Rose Christiane Ossouka Raponda (2014-2019). Un choix effectué après déjà deux erreurs de casting en 3 ans à mettre à l’actif d’Ali Bongo et des instances du parti présidentiel, qui seuls tirent les ficelles de ces maires centraux choisis puis jeté en prison pour Léandre Nzue ou poussé à la démission pour Eugène Mba. Une instabilité institutionnelle que devra donc conjurer la nouvelle coqueluche du pouvoir gabonais dans une ville aux milles maux dont l’insalubrité galopante.

Marie Christine Mba Ntoutoume, ancienne sénatrice du PDG au 4e arrondissement de Libreville est présentée comme la femme de la situation bien qu’elle n’ait pas été investie aux dernières sénatoriales. Il aura fallu attendre le remplacement de l’actuel 5e maire adjoint de Libreville, Issa Malam Salatou, le 6 mai, pour que son parti lui confie le poste resté vacant au 4e arrondissement de Libreville. Une promotion récente qui lui aura valu une seconde hier, à la tête de la plus grande ville du pays.

La nouvelle édile sera installée dans ces nouvelles fonctions ce vendredi 16 juillet pour terminer le mandat de Léandre Nzue qui court encore jusqu’en 2023.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article