L'info en bref...

CAN 2021 : Le bilan d’une bousculade au stade d’Olembé s’alourdit à 8 morts et 38 blessés

CAN 2021 : Le bilan d’une bousculade au stade d’Olembé s’alourdit à 8 morts et 38 blessés
CAN 2021 : Le bilan d’une bousculade au stade d’Olembé s’alourdit à 8 morts et 38 blessés © 2022 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

La bousculade qui a eu lieu lundi soir devant le stade d‘Olembe à Yaoundé, avant le match de Coupe d’Afrique des nations entre le Cameroun et les Comores est de «  huit morts et 38 blessés, dont 7 dans un état grave », a annoncé dans un communiqué, le porte-parole du gouvernement camerounais, René Emmanuel Sadi précisant qu’il s’agit d’un bilan provisoire.

Un premier bilan fourni plus tôt par la télévision publique camerounaise, la CRTV, ainsi que par des sources non officielles faisait état d’une « demi-douzaine de morts et des dizaines de blessés ». « Les personnes décédées ont été conduites aux centre des urgences de Yaoundé pour des formalités appropriée, et les blessés ont été répartis dans quatre formation sanitaires  » de la ville de Yaoundé, a souligné le gouvernement.

Selon un rapport du ministère de la Santé, les victimes ont été « immédiatement transportées  » à bord d’ambulances mais « le trafic routier intense, a ralenti le transport ». La Confédération africaine de football (CAF) a, pour sa part, dépêché son secrétaire général « au chevet des victimes admises dans les hôpitaux de Yaoundé ».
« La CAF enquête actuellement sur la situation afin d’obtenir plus de détails sur ces incidents », a poursuivi l’instance du football africaine.

Cette tragédie a eu lieu avant le match de huitième de finale de la Coupe d’Afrique des nations, au cours duquel le Cameroun a battu les Comores 2-1.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève