Naufrage

Après son naufrage raté, le navire gabonais Cassanga en partie sorti d’affaire

Après son naufrage raté, le navire gabonais Cassanga en partie sorti d’affaire
Après son naufrage raté, le navire gabonais Cassanga en partie sorti d’affaire © 2022 D.R./Info241

Le redressement du Cassanga, un navire de fret sous l’autorité de la compagnie nationale de navigation intérieure et internationale (CNII), a été un succès après son naufrage raté il y a quelques jours. En effet, cette opération titanesque inédite, s’est achevée avec succès après plus de 3h de maintenance au quai de la compagnie de Port-Gentil, ont annoncé les autorités du port ce week-end.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Un navire gabonais coule partiellement dans l’océan aux portes de Port-Gentil

Le lundi 11 novembre, le Cassanga, un navire de la CNNII a été victime d’un naufrage partiel au quai du port Môle de Port-Gentil. Selon les responsables du navire, il s’agirait d’une voie d’eau qui aurait entraîné l’arrière du bateau dans les eaux de l’océan de Port-Gentil. Le naufrage partiel avait causé plusieurs dégâts matériels et heureusement aucune perte en vie humaine. Ce samedi, les sirènes ont retenti dans le petit port de la capitale économique. Son renflouement a été accueilli cette fois-ci par des hourras.

Une vue navire secouru

« C’est un bateau que nous affrétons comme tout navire. Il n’y a pas eu de sabotage comme on le lit sur les réseaux sociaux. Nous avions pris toutes les mesures pour le sortir de cette situation. Cette voie d’eau a été colmatée et le bateau a été renfloué et nous sommes fiers », s’est réjoui face à Info241 Béranger Mpendaga, directeur du port de la CNNII de Port-Gentil. En effet, s’agissant du renflouement du bateau, la lourde tâche avait été attribuée à la société O.I.S qui a déployé des motopompes industrielles pour le dénoyer.

Par contre l’entreprise Exos avait pour mission, le déploiement de plusieurs plongeurs professionnels afin de détecter la voie d’eau et de la colmater. Ensemble ces deux boîtes ont pu sortir le navire du gouffre dans lequel il se trouvait au bout de 3h. Le bateau a été mis victorieusement à flot après une lutte. Aussi, l’arrière du bateau après 10 jours sous l’eau, se détachait devant le port, où des centaines de personnes se pressaient. « C’était une émotion forte pour de le voir ressortir de l’eau. Un moment très émouvant, et je ne pouvais pas rater ça », a déclaré à Info241 Karl Mihindou, un riverain.

Pour les ingénieurs, l’opération ne pouvait pas mieux se dérouler. Cependant il faut préciser que le bateau va nécessiter d’importantes réparations. « Les pertes pour nos partenaires sont mesurables et gérables. De toutes les façons la Marine marchande va se prononcer si le navire est prêt à reprendre la mer ou pas. Il est désormais à flot pour être totalement relooké », conclut le directeur de la CNNII Port-Gentil. Le redressement de ce géant des mers avait auparavant pris du retard en raison d’une maintenance sur les câbles de traction effectuée par des techniciens-alpinistes spécialisés. Le coût du redressement puis du renflouement sont déjà supérieur à plus d’une dizaine de millions de FCFA, entièrement à la charge de l’entreprise publique.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article