CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Retour au PDG

Après 19 mois en prison pour s’être opposé à Ali Bongo, Frédéric Massavala retourne au PDG !

Après 19 mois en prison pour s’être opposé à Ali Bongo, Frédéric Massavala retourne au PDG !
Frédéric Massavala Maboumba a rejoint hier son ex parti, le PDG © 2021 D.R./Info241

La prison peut changer un homme mais aussi ses opinions. Cela se vérifie une fois de plus avec l’ex-opposant Frédéric Massavala Maboumba. L’ancien porte-parole de la Coalition pour la nouvelle république (CNR, opposition radicale) qui avait passé 19 mois en prison pour avoir initié une marche de protestation contre la réélection controversée d’Ali Bongo, a regagné vendredi, le camp de son ancien adversaire en rejoignant le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968). Un parti qu’il avait pourtant quitté en janvier 2016.

Moov Africa

Et un ancien militant de plus retrouvé pour le PDG ! Le parti présidentiel gabonais a en effet enregistré hier, sans grande surprise, l’adhésion d’un de ses anciens membres qui avait quitté le navire politique de la majorité pour rejoindre l’opposition. Frédéric Massavala Maboumba rejoint ainsi dans cette démarche, Réné Ndemezo’Obiang et plusieurs membres de son ex parti Démocratie nouvelle (DN) dans l’escarcelle du pouvoir et des « fils spirituels d’Omar Bongo » ayant reprouvé un temps son fils Ali Bongo.

Le néo-militant hier au cours de sa déclaration

Après 5 ans dans l’opposition dont 19 mois en prison, cet ancien prisonnier politique fait son retour à sa maison-mère qu’est le PDG. Un ralliement qui n’a pas surpris grand monde car depuis sa sortie de prison le 8 juin 2019, il avait changé de cap politique et se disait prêt à discuter avec le pouvoir. L’élu de Tsamba-Magotsi (Ngounié) a ainsi ouvert les yeux sur son engagement politique et son désir ardent de servir à nouveau dans les rangs d’Ali Bongo. Il a expliqué ce come back par la nécessité de « laisser place à la sérénité et à la paix des braves », un mouvement qui semble s’être emparé des anciens démissionnaires du PDG.

« C’est pourquoi je déclare ce jour 21 mai 2021 que je réintègre le PDG. Avec moi, tous les cadres qui m’ont fait confiance depuis de longues années », a déclaré hier le nouveau militant du PDG. Avant d’inscrire sa démarche dans le cadre de la paix des braves. « Nous sommes partie prenante à cette manifestation attendue afin d’apporter une plus-value au bien-être des Gabonais. Le groupe Massavala Maboumba et moi-même, nous nous levons pour capter les orientations du président de la République, Ali Bongo Ondimba, qui, seul, sait sonder avec clairvoyance l’horizon lointain ».

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article