Discours à la nation

Ali Bongo : « En l’espace de treize ans, notre pays a énormément progressé » !

Ali Bongo : « En l’espace de treize ans, notre pays a énormément progressé » !
Ali Bongo : « En l’espace de treize ans, notre pays a énormément progressé » ! © 2022 D.R./Info241

C’est l’autocongratulation qu’a fait Ali Bongo de ses 13 ans de pouvoir à la tête du Gabon à l’occasion de son discours à la nation mardi soir. Pour Ali Bongo, le Gabon a « énormément progressé » grâce à lui depuis 2009. Un discours d’autosatisfaction qui contraste avec la réalité alors qu’il a lui même reconnu dans son adresse aux gabonais, l’ampleur des chantiers à mener et les fausses promesses, commises selon lui par son « propre » gouvernement.

Info241 sur Whatsapp

Ali Bongo est très heureux de son bilan à la tête du pays. Le presque candidat au prochain scrutin présidentiel, l’a martelé ce 16 août lors de son discours de commémoration des 62 ans d’indépendance du Gabon. Pour Ali Bongo, le Gabon est « à bien des égards, perçu comme un modèle partout en Afrique ». Un satisfecit alors qu’il a lui même reconnu : « Il nous reste encore tellement à faire, tellement à accomplir ».

La grande joie d’Ali Bongo

Ce qui n’a pas empêché Ali Bongo de crier sa fierté d’être aux manettes de la destinée du Gabon depuis 13 ans. « Je ressens une certaine fierté. Cette fierté, je la tire du travail accompli », s’est-il réjoui. « Car en l’espace de treize ans, notre pays a énormément progressé. Ailleurs dans le monde, il est considéré comme un partenaire fiable et influent sur lequel la communauté internationale peut compter », a annoncé Ali Bongo.

Ce statut de pays modèle, le Gabon le doit toujours selon Ali Bongo à son action pour la « lutte contre le réchauffement climatique et la préservation de l’environnement, mais aussi d’égalité homme-femme ou de contribution à la paix et à la stabilité du monde comme en témoigne le siège que nous occupons actuellement au Conseil de sécurité de l’ONU ». Une reconnaissance internationale qui fait visiblement la joie d’Ali Bongo.

Fausses promesses

Ce, alors qu’il a reconnu qu’il lui reste encore à « créer des emplois de qualité en nombre suffisant, améliorer notre système d’éducation et de santé ou l’état de nos routes, réduire les coupures d’eau et d’électricité, lutter contre la vie chère et la corruption, assurer la sécurité partout au Gabon ». Des maux que vivent encore si durement les populations gabonaises.

Evoquant les nombreuses fausses promesses qui ont jalonné ses deux mandats, Ali Bongo s’est défaussé sur ses gouvernements. « Je dois à la vérité de dire que mon propre gouvernement a, par le passé, fait des promesses que nous n’avons pas toujours été en mesure de tenir. Des projets ont été commencés et jamais terminés. Fait qui ne se reproduira plus », a-t-il une nouvelle promis. Les concernés apprécieront.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article