L'info en bref...

Afrique du Sud : Ace Magashule, le secrétaire général de l’ANC suspendu pour corruption

Afrique du Sud : Ace Magashule, le secrétaire général de l’ANC suspendu pour corruption
Afrique du Sud : Ace Magashule, le secrétaire général de l’ANC suspendu pour corruption © 2021 D.R./Info241

Moov Africa

Le Congrès national africain (ANC) de Nelson Mandela, parti historique au pouvoir, a mis à l’écart mercredi Ace Magashule, premier haut responsable à être visé par la nouvelle politique anticorruption de la formation. L’ANC, empêtré jusqu’au cou dans des scandales politico-financiers depuis plusieurs années, cherche à se refaire une virginité face à des électeurs écœurés.

« Vous êtes, par la présente, suspendu temporairement à partir du 3 mai 2021 jusqu’à l’issue finale de votre procédure judiciaire », a informé Jessie Duarte, secrétaire générale adjointe du Congrès national africain, dans une lettre adressée à Magashule, indiquant que cette décision serait « dans le meilleur intérêt » du parti. Mais Magashule, premier haut responsable du parti à être mis à l’écart dans le sillage de la nouvelle politique anticorruption de l’ANC, a assuré qu’il n’irait nulle part.

Au lieu de se retirer, il a sommé à son tour Cyril Ramaphosa de temporairement quitter ses fonctions de président, invoquant pour ce faire ses pouvoirs en tant que secrétaire général du parti. Fin mars, Ace Magashule, 61 ans, avait reçu un ultimatum de trente jours pour se retirer après avoir été accusé de détournement de fonds publics alors qu’il était premier ministre de l’État libre, une des neuf provinces d’Afrique du Sud. Le politicien a refusé de démissionner, contraignant le parti à le suspendre.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève