Clicky


L'info en bref...

Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa sur le coup d’une destitution pour une affaire d’argent caché

Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa sur le coup d’une destitution pour une affaire d’argent caché
Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa sur le coup d’une destitution pour une affaire d’argent caché © 2022 D.R./Info241

Moov Africa

En Afrique du Sud, les cades du parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC) ont convoqué une réunion « d’urgence » vendredi 2 décembre pour discuter sur le sort à réserver à Cyril Ramaphosa après la publication d’un rapport affirmant qu’il aurait commis des violations et des fautes, dans le cadre d’un scandale autour d’un cambriolage, ont rapporté des médias locaux.

Le Congrès national africain a aussi annoncé sur son site, jeudi, qu’il tiendra « une session spéciale » de son comité exécutif à 14 heures (heure locale).
D’après News 24, lors de cette session spéciale de l’ANC, « M. Ramaphosa devrait aussi démissionner de la présidence de l’ANC et quittera ainsi la course à la prochaine présidentielle ». Selon le journal sud-africain Business Day, le pays s’apprête à vivre un « tremblement de terre politique dont les Sud-Africains ressentiront les secousses ».

Pour rappel, Cyril Ramaphosa, 70 ans, est sous la menace d’une procédure de destitution après la publication, mercredi 30 novembre, du rapport d’une commission parlementaire. Ses ennuis ont débuté en février 2020, après que des cambrioleurs ont pénétré dans l’une de ses luxueuses propriétés. Ils sont neutralisés et séquestrés selon la plainte initiale déposée en juin, qui a déclenché le scandale. A cette occasion, 580 000 dollars en liquide est retrouvée sous les coussins d’un canapé de sa résidence.

La plainte accuse Cyril Ramaphosa de ne pas avoir signalé l’incident, ni à la police ni au fisc. Ce dernier dément catégoriquement toute malhonnêteté, mais le rapport sème le doute sur les explications données par le président sur ces 580 000 dollars en liquide camouflés.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève