Choses vues

À l’abandon, la foire municipale de Port-Gentil plongée dans un profond coma artificiel

À l’abandon, la foire municipale de Port-Gentil plongée dans un profond coma artificiel
À l’abandon, la foire municipale de Port-Gentil plongée dans un profond coma artificiel © 2022 D.R./Info241

Pauvre foire municipale Pierre-Louis Agondjo Okawé ! Décidément, ce point central de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, connaît des malheurs. Depuis des semaines, des mois et même des années, les Port-Gentillaises et Port-Gentillais ne trouvent plus du plaisir à aller se distraire à la foire municipale comme se fût le cas, il y a plusieurs années. Et pour cause, les manèges qui autrefois attiraient du beau monde, sont depuis belle lurette, inaccessibles au public et en état de dégradation très avancée.

Info241 sur Whatsapp

Son sort ne semble pas intéresser grand monde, privant ainsi les visiteurs d’un accès fort utile pour des parties de distraction en famille ou entre amis. Le constat est plus qu’amer pour la foire municipale de Port-Gentil. La peinture des murs des bâtiments a vieilli, passant ainsi du jaune au noir. Les manèges sont devenues trop dangereuses pour les visiteurs.

Une bâtisse en désuétude

Car certaines structures qui partent en morceaux ne supportent plus la ferronnerie. Bon nombre d’entre elles sont pourries. Malheureusement des voleurs de métaux n’hésitent pas à dérober ce qu’ils peuvent. Aujourd’hui, il est presque entièrement pourri. Il ne reste quasi plus rien là-bas, excepté quelques grandes structures et un immense terrain vague, ce qui donne à l’endroit une atmosphère fantomatique ultra flippante.

Une vue des anciennes attractions

« Moi, à mon époque dans les années 2000, je venais jouer là avec mes frères et sœurs. C’était des moments récréatifs pour nous. Mais bien dommage de voir que le parc est mort et interdit d’accès. Pour ma part, on aurait pu le réhabiliter tout simplement en trouvant des investisseurs privés », propose Vincent Paul Omanda, un riverain rencontré par Info241. Il faut dire qu’avec les milliards de budget dont disposait la mairie en ce temps-là, il aurait été possible de le réhabiliter. Mais rien !

La mairie interpelée

La municipalité de Port-Gentil qui a la gestion de ce patrimoine public, n’a pas trouvé de solutions jusqu’à présent afin d’humaniser cet endroit devenu l’ombre de lui-même. « Je trouve que c’est dans ses compétences de réfectionner ce patrimoine public. Mais la politique a pris le dessus sur tout. On oublie même les éléments permettant une sociabilisation », se désole pour sa part Robert Koumba.

Un autre bâtiment de la foire

La municipalité estime avoir fait son possible en posant des barrières, des panneaux de signalisation pour condamner cet accès. Le nerf de la guerre, c’est l’argent et la municipalité n’envisage pas en donner vu que son budget actuel a été drastiquement réduit. En somme, voici l’argent du contribuable gabonais qui pourrit sans que personne ne lève le petit doigt.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article