Chantier routier

7 ans après, l’axe routier Port-Gentil-Omboué n’est toujours pas terminé à 100%

7 ans après, l’axe routier Port-Gentil-Omboué n’est toujours pas terminé à 100%
7 ans après, l’axe routier Port-Gentil-Omboué n’est toujours pas terminé à 100% © 2021 D.R./Info241

La route vecteur de développement est une autre réalité au Gabon et à Port-Gentil en particulier. Pendant que le projet de construction de la Transgabonaise retient l’attention du gouvernement, certains grands projets routiers piétinent. C’est le cas de l’axe routier Port-Gentil-Omboué qui depuis le lancement des travaux par Ali Bongo Ondimba en personne, n’a toujours pas été achevé à 100%.

Moov Africa

Un projet routier que le Gabon a pris à bras-le-corps à cause du mauvais état des routes qui nuit à son économie. Et l’un des défis du pays (gouvernement) était de connecter par la route Port-Gentil, sa 2e ville, poumon économique, aux autres villes. C’est une réalité puisqu’elle est désormais reliée à l’hinterland par la terre ferme. Longue de près de 95 km, cet axe routier de deux fois deux voies, bien que réceptionné n’est toujours pas finie à 100%.

Encore 5 km à la traine !

En effet, sur plus de 5 kilomètres entre le carrefour Sogaresse et N’tchenguè production, ce tronçon est dans un piteux état. Nid de poules, trous, crevasses, décorent cette voie de circulation. « Là où les pluies commencent à tomber, on va souffrir là. C’est l’une des parties qui fait mouche car elle n’est pas finie. Et il n’y a pas que là. Après le premier pont c’est comme ça. Et on pataugent là », affirme Stan Ogouma, transporteur sur l’axe routier.

Une vue des lieux

Il faut dire, que ce projet a démarré en mars 2014 et a connu plusieurs retards en raison, entre autres, des contraintes de terrain. Ainsi le long du tracé, il a été érigé deux supers ponts de 4,777 km et de 4,505 km. Il s’agit là, des premier et deuxième plus grands ponts d’Afrique centrale d’une part. Et des troisième et quatrième en Afrique en général, d’autre part.

Plusieurs centaines de milliards engloutis en 7 ans

« Vraiment la vue est majestueuse. C’est spectaculaire, à couper le souffle. Du jamais vu au Gabon. C’est bien », se réjouit Estelle Aworet, une vacancière en excursion à Omboué dans le département d’Étimboué. L’ouvrage a bénéficié au bout de 7 ans, d’un financement de près de 342 milliards FCFA (521 millions EUR) d’Exim Bank of China et t de 17 milliards FCFA de l’Etat gabonais.

Tout compte fait, la ville littorale de Port-Gentil n’était jusqu’ici accessible que par voies maritimes et aériennes. La mise en service de ce nouvel axe va contribuer à désenclaver durablement la province de l’Ogooué-Maritime. Mieux, elle va mettre davantage en valeur le potentiel agricole de cette région qui constitue l’un des poumons vivriers du pays.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article